Nos 3 meilleurs conseils pour apprendre une langue étrangère

Cet article participe au carnaval d’articles que nous avons créé sur le thème nos 3 meilleurs conseils pour apprendre une langue étrangère. En réponse à des questions qui reviennent souvent, voici nos 3 meilleurs conseils pour apprendre le japonais.

Commencer à apprendre une langue étrangère n’est pas toujours facile. Selon la famille de langue, son éloignement linguistique et culturel par rapport à sa propre langue (perte de repères), le temps dont nous disposons, la complexité de la langue … il peut être difficile de s’y retrouver.

Avec l’expérience et en observant mes “élèves”, j’ai listé différents conseils que vous pouvez retrouver ici et vous donne dans cet article les 3 conseils les plus importants (selon moi) pour commencer à apprendre la langue japonaise :

  • Savoir pourquoi vous souhaitez apprendre, quel est votre but ?
  • Être régulier dans son apprentissage (courbe de l’oubli) et se donner des étapes intermédiaires
  • Pratiquer un maximum l’oral / se faire accompagner

1er conseil pour apprendre une langue étrangère : savoir pourquoi vous souhaitez apprendre ?

On peut vouloir apprendre le japonais pour de nombreuses raisons et se donner un but avec des étapes intermédiaires nous semble très important et constructif. Cela permet de maintenir la motivation et de comprendre pourquoi on étudie.

Si j’apprends le japonais parce que je souhaite visiter le Japon dans un an et pouvoir parler un peu le japonais lors de ce séjour, je peux construire un “PLAN ‘D’APPRENTISSAGE”.

Prenez une feuille et notez dessus votre but en bas de page.

Ensuite listez les étapes intermédiaires.

  • Exemple : Je souhaite visiter le Japon dans un an et pouvoir parler un peu japonais (à noter en bas de page)
  • Sur la feuille en haut : noter la date
  • Ce que je souhaite apprendre / ce qu’il me semble important :
  • Lecture : j’apprends les KANA
  • chiffre : j’apprends à compter
  • politesse : j’apprends les formules de politesse de base (dire bonjour / se présenter)
  • loisir : j’apprends à commander au restaurant
  • déplacement : j’apprends à acheter un billet de train ou de métro
  • santé : j’apprends à expliquer un problème (par exemple douleur / maladie)

Vous pouvez télécharger notre exemple en cliquant ici :

2ème conseil pour apprendre une langue étrangère : être régulier dans son apprentissage

Il y a 2 choses très importantes lorsque l’on apprend une langue étrangère : la régularité et la quantité. Le cerveau a besoin de répétition pour mieux stocker les informations et il est primordial de doser cette quantité d’informations.

Il vaut mieux apprendre un peu tous les jours que beaucoup en 1 fois.

La courbe de l’oubli (courbe d’Ebbinhaus)

conseils-pour-apprendre-le-japonais
courbe de l’oubli

3ème conseil pour apprendre une langue étrangère : pratiquer un maximum à l’oral

Apprendre une langue étrangère requiert le développement de plusieurs compétences qu’il est intéressant de connaître afin d’optimiser son apprentissage. Pour développer ses compétences, il faut pratiquer à l’oral car cela crée une dynamique d’apprentissage tout à fait positive.

  • Si vous pouvez, prenez des cours avec un professeur.
  • Prendre des cours avec un professeur = investissement sur soi-même et gain de temps.
  • Si vous êtes seul dans votre apprentissage, utilisez la technique de shadowing (répéter et imiter un natif) en utilisant des chansons par exemple en complément de votre manuels.

Pour apprendre une langue étrangère, il y a 4 compétences linguistiques à développer. Ces 4 compétences vont se développer selon le type d’apprentissage que vous aurez et aussi selon votre objectif.

  • Par exemple : si vous souhaite aller au Japon pour faire du tourisme, il est intéressant de connaître :
  • les 2 syllabaires de base (compréhension écrite de base)
  • le vocabulaire de base à écouter encore et encore pour pouvoir le reconnaître (compréhension orale de base)
  • les formules de base incontournables (expression orale)

Ces 4 compétences se développent en général à des rythmes différents et selon les personnes. Elles se complètent mais peuvent aussi se développer séparément (on peut parler une langue étrangère et ne pas savoir l’écrire)

Voilà nos principaux conseils pour apprendre une langue étrangère. Il y en a bien sûr beaucoup d’autres. Vous pouvez en retrouver ici si vous le souhaitez.

Merci beaucoup d’avoir lu notre article. Aideznous en nous disant en commentaire si cela vous a aidé et comment l’améliorer ?


Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

Commentaire (9)

  • Bérénice|

    Merci pour cet article! Je suis tout a fait d’accord, il faut parler, parler et parler pour apprendre une autre langue et le faire régulierement. Enlever cette peur de faire des erreurs, c’est comme ceci que nous apprenons. C’est comme ceci que j’ai appris l’anglais!

  • Laure|

    Merci pour ces conseils précieux ! C’est bien d’avoir trois points sur lesquels focaliser. Ça va m’aider. je vais faire mon plan d’apprentissage !

    • Machiko et Laurent|

      Merci beaucoup Laure 🙂 avoir un focus, c’est très important. On peut appliquer cela à d’autres activités d’ailleurs 🙂

  • Lara|

    Merci beaucoup pour cet article très instructif. Je vais prendre en compte cette courbe d’Ebbinghaus en considération dorénavant 🙂

  • Miren|

    Merci pour cet article qui rappelle qu’il faut PRA-TI-QUER pour apprendre une langue! Je suis une grande adepte de la courbe d’Ebbinghaus pour essayer de motiver mes étudiants à être réguliers. Et pour tous ceux qui testent, ça fonctionne 😊

  • Jérôme Paul|

    Avoir un objectif clair, de la régularité, et privilegier l’oral… ça me plaît beaucoup comme approche.

    • Machiko et Laurent|

      Merci beaucoup Jérôme 🙂

  • Benoit Jappanda.fr|

    こんにちはロランとまちこ

    Actuellement j’apprends le japonais depuis l’été 2019 et j’avoue que depuis que je suis membre BP en janvier…l’apprentissage du japonais n’a plus une place si importante dans mon temps…faut que je remédie à ça. Bonjour la courbe de l’oubli !

    D’autant plus que je prévois mon tout premier voyage au Japon quand j’aurais les fonds nécessaires et que les frontières ré ouvriront aux touristes. Je vise les campagnes japonaises, donc là, faudra parler japonais O-BLI-GA-TOI-RE-MENT !!!

    Actuellement je dois être autour de 80% du seuil de connaissances d’un JLPT5…j’aimerai avoir un niveau équivalent JLPT4 pour vraiment profiter et être “autonome”.

    またね

    ブノワ - https://jappanda.fr

    • Machiko et Laurent|

      Merci du commentaire Benoit 🙂 alors pour les campagnes, faut bosser l’écoute beaucoup beaucoup car les intonations et façons de parler sont souvent différentes !

  • Répondre

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Souhaitez-vous recevoir gratuitement notre manuel "mes premiers pas en japonais et notre cahier d'écriture" en pdf