Comment écrire le kanji de la bouche : tracé, lectures et exemples

Nous abordons ici le kanji de la bouche [série kanji], comment le tracer, le prononcer ainsi que des des exemples de phrases simples à partir des lectures KUN et ON.

Chaque semaine, nous vous proposons un article / vidéo concernant les KANJI de base avec

  • les différentes lectures
  • des phrases simples
  • de petits exercices pour vous entraîner.

Kanji de la BOUCHE – 口 (KUCHI / KÔ)

kanji la bouche par Machiko
kanji de la bouche par Machiko ©photoMachikoetLaurent

Le japonais s’écrit en combinant

  • des kanji
  • et kana (hiragana et katakana)
  • et rômaji
  • des chiffres romains

Qu’est-ce qu’un Kanji ?

Les KANJI sont des signes représentatifs d’un objet ou d’une idée à l’origine. Ils sont composés de traits qu’il faut écrire selon un sens et un ordre bien précis. Certains kanji comportent plus de 20 traits, les plus simples seulement un. Les enfants japonais apprennent les kanji à partir de l’âge de 6 ans et finissent “la liste officielle” en terminal au lycée. A 18 ans environ, une personne japonaise connaît à peu prêt 2000 KANJI.

Le kanji de la BOUCHE = 口 – série vidéo 10

Il existe 2 types de lecture des kanji en japonais :

  • lecture KUN - くんよみ = KUCHI = la bouche
  • lecture ON – おんよみ = KÔ = la bouche
A retenir : les KANJI (voir un très bon manuel ici) ont une signification particulière alors que les KANA (HIRAGANA + KATAKANA) représentent des sons uniquement.

A l’origine, la langue japonaise ne possédait pas de système d’écriture et c’est au IVème siècle que des moines bouddhistes sont arrivés au Japon en apportant avec eux l’écriture chinoise. Par la suite, les japonais ont intégré ce système en L’ADAPTANT car la langue chinoise et la langue japonaise étaient très différentes.

 Pour pouvoir lire les kanji, les japonais utilisent 2 types de lecture  :
  1. la lecture kun-yomi  (lecture japonais) qui  correspond en général à la lecture d’un KANJI isolé mais pas toujours – en général et par convention représentée par des hiragana dans les manuels d’apprentissage du japonais à destination des non-japonais.

Ouvrir la bouche

くちをあける / 口を開ける

Ouvrez la bouche s’il vous plaît

くちをあけてください / 

口を開けて下さい。

Fermez la bouche s’il vous plaît

くちをしめてください / 

口を閉めてください。

  1. La lecture on-yomi (prononciation provenant du chinois à l’origine) qui correspond à la lecture de plusieurs KANJI associés mais pas toujours – en général et par convention représentée par des katakana dans les manuels d’apprentissage du japonais à destination des non-japonais.

la population

じんこう  人口

 Combien de personnes il y a dans la population japonaise ?

にほんのじんこうはなんにんですか / 日本の人口は何人ですか。

La population japonaise compte 126 millions de personnes.

にほんのじんこうはいちおくにせんろっぴゃくまんにんです / 日本の人口は一億二千六百万人です。

Un KANJI peut correspondre à plusieurs lectures on-yomi et plusieurs lectures kun-yomi.

Exemples de phrases simples en contexte à partir du kanji LA BOUCHE – 口

Par expérience, nous vous conseillons d’apprendre les kanji en contexte en utilisant des phrases que vous pouvez utiliser dans la vie de tous les jours afin de faciliter la mémorisation.

En effet, Les KANJI se mémorisent plus facilement lorsqu’ils sont appris dans une situation que vous pourrez ré-exploiter. C’est pourquoi nous vous proposons des phrases simples ré-utilisables :

  • Il a une blessure à la bouche. 

かれは くちに きずがある。彼は口にきずがある。

  • Il a mis tous les gâteaux dans sa bouche. 

かれは くちに ぜんぶのおかしをいれた。彼は口に全部のおかしをいれた。

  • Son rouge à lèvres est joli. 

かのじょの くちべには きれいです。彼女の口紅はきれいです。

  • Hier, je me suis disputé avec mon ami. 

わたしは きのう ともだちと くちげんかをした。私は昨日友達と口げんかをした。

  • Mon père me répète toujours d’aller me coucher tôt. 

「はやくねなさい」が わたしのちちのくちぐせです。「早く寝なさい」が私の父の口ぐせです。

  • Il y a beaucoup de commentaires sur ce produit. 

このしょうひんには たくさんのくちこみがある。この商品にはたくさんの口こみがある。

  • La population de cette ville est de 5000 personnes.

このまちのじんこうは 5000にんです。この町の人口は5000人です。

  • Il a la bouche fermée. 

かれはくちをとじている。彼は口をとじている。

Merci beaucoup d’avoir lu notre article. Aide nous en nous disant en commentaire si cela t’a aidé et comment l’améliorer ?