Matsuo Bashô

HAIKU – poésie japonaise

Un haïku (俳句, haiku) est un petit poème extrêmement bref visant à dire et célébrer l’évanescence des choses.

Le Haïku est un style de poésie japonaise comprenant de petits poèmes de 17 syllabes, divisées en trois vers de 5, 7 et 5 syllabes respectivement. C’est une forme poétique très codifiée dont la paternité, dans son esprit actuel, est attribuée au poète Bashō Matsuo (1644-1694). Les enfants japonais étudient ce style de poésie dès l’école primaire et la plupart des japonais connaissent par cœur les haïku célèbres et en inventent pour se divertir.

haiku-basho

portrait de Matsuo Bashô par Hokusai

Voici un  Haiku de l’automne très connu au Japon par le célèbre poète japonais Basho.

Matsuo Basho fait partie des grands maîtres de la poésie japonaise. Il a écrit de nombreux poèmes au grès des saisons ou en observant ce qui se passait autour de lui.

まつお ばしょう

Matsuo Bashou

このみち を

kono michi wo

ce chemin

みち(michi) = chemin

 

いくひと なし に

iku hito nashi ni

il n’y a personne qui passe

Les personnes qui ont lu cette article ont aussi lu :  Comment les japonais fêtent le printemps - setsubun

ひと(hito) = personne

 

あきの くれ

aki no kure

la fin de l’automne

あき(aki) = automne

くれ(kure) = tombée de la nuit / fin du jour

 

Matsuo Basho a composé ce haïku au Septembre 1694, 1 mois avant son décès.  Ce haïku parle de  MONONOAWARE – ものの あわれ / 物の哀れ  , la sensibilité de l’éphémère, l’impermanence des choses.

L’expression mono no aware -est composée de :

もの / 物 = chose

あわれ / 哀れ = pitié, tristesse, compassion, hélas

C’est une expression très intéressante qui reflète profondément la culture japonaise (contemplation, acceptation/résignation …). La floraison des cerisiers en mars-avril au Japon est un des symboles du MONONOAWARE.

Définition Wikipédia : Mono no aware (物の哀れ?) est un concept esthétique et spirituel japonais, pouvant être traduit comme « l’empathie envers les choses » ou « la sensibilité pour l’éphémère », utilisée par Motoori Norinaga dans son interprétation du Genji monogatari.

Blog : www.apprendrelejaponais-decouvrirlejapon.com

Traduction : Machiko et Laurent

Et vous, connaissez-vous des Haïku ?

 

Laisser un commentaire