De l’importance de parler une langue étrangère ?

Cet article participe au carnaval d’articles que nous avons créé sur le thème “de l’importance de parler une langue étrangère”.

Parler une ou plusieurs langues en plus de sa langue maternelle est-il un atout aujourd’hui dans notre monde ? A l’heure du développement important des intelligences artificielles, de la place grandissante des ordinateurs dans notre vie quotidienne, une réponse positive pourrait sembler évidente à cette question. Les machines sont de plus en plus capables de traduire efficacement les productions humaines, écrites ou orales. A l’heure de la mondialisation et de la possibilité de développement à l’internationale de nombreuses entreprises, est-il important de parler une langue étrangère ? De nombreuses questions peuvent être posées. Tentons quelques propositions.

Parler une langue étrangère

Une langue est un mode d’expression propre à un groupe, un peuple, une communauté. Elles sont classées par famille et évoluent avec le temps. Certaines langues sont beaucoup plus employées que d’autres. On estime que 80% de la population mondiale utilisent principalement 80 langues.

Il y aurait plus de 7000 langues dans le monde dont 230 parlées en Europe et plus de 2000 en Asie ainsi que plusieurs milliers de dialectes répartis sur la planète. Il est très difficile de comptabiliser exactement le nombre de langues car les différences linguistiques ne sont pas toujours faciles à établir d’une langue à une autre, d’un dialecte à un autre.

Dans cet article, nous aborderons :

  • quelles sont les langues les plus parlées dans le monde
  • Où se place la langue japonaise dans le monde ?
  • De l’intérêt de parler une ou plusieurs langues étrangères
  • quelques “astuces” pour apprendre une langue étrangère

Quelles sont les langues les plus parlées ?

Si le chinois (dans son acceptation large) reste la langue la plus parlée dans le monde de par le nombre de personnes natives, l’anglais reste la langue la plus internationale et parlée par environ 2 milliards de locuteurs (3ème langue par le nombre de locuteurs natifs).

Classement des langues par nombre de locuteurs natifs

  • le chinois avec environ 1,2 milliard de personnes
  • l’espagnol avec environ 400 millions de personnes
  • l’anglais avec environ 360 millions de personnes
  • l’indi avec environ 310 millions de personnes
  • l’arabe avec environ 295 millions de personnes

Classement des langues parlées dans le business

L’anglais est et reste la langue des affaires et des milieux universitaires. C’est la langue officielle dans plus de 110 pays dans le monde et parlée par environ 2 milliards de personnes. C’est la langue principale des échanges commerciaux, du monde des affaires, de l’internet. On la retrouve dans les instances internationales quasiment systématiquement.

langues dans le monde
infographie de South China Morning Post de Alberto Lucas à partir d’une étude réalisée par l’université de Dusseldorf pour l’UNESCO
CLIQUEZ dessus pour l’agrandir

L’enseignement des langues à l’école en France

De nombreuses enquêtes soulignent les difficultés rencontrées par les français pour apprendre une langue étrangère.

Quelques raisons

  • Le système scolaire français n’est pas adaptée à l’apprentissage des langues. Les élèves au collège ont droit au mieux à 4h00 de cours théoriques de langues par semaine. En additionnant le nombre d’heures collège et lycée, un élève en France aura passé environ 800 heures à étudier sa première langue lorsqu’il passe le baccalauréat mais seulement 19% des Français déclarent être capable de tenir une conversation de base dans la langue apprise. Le manque d’utilisation de la langue est un frein incontestable à la mémorisation et aux compétences inhérentes à développer pour la maîtriser.
  • Notre oreille ne serait pas adaptée à l’apprentissage des langues car nous ne capterions pas les bonnes fréquences. Apprendre une langue étrangère serait aussi une affaire de fréquences sonores.

Le professeur Tomatis a observé que chaque langue utilise principalement certaines plage de fréquences sonores (bandes passantes). Ces différences seraient liées à l’impédance de l’air selon l’endroit où l’on vit (propagation de l’air selon l’altitude, le taux d’humidité, la végétation etc)

A notre naissance, nous sommes tous capables d’apprendre des langues différentes. Lorsque nous sommes bébé, nous parvenons à entendre une large plage de fréquences de 16 à 20 000 hertz (sons graves à aigus). Avec les années et selon les stimulations reçues, l’oreille va se “fixer” sur les fréquences les plus entendues. Elle s’adapte à son environnement. Les synapses non utilisées se déconnectent et il faudra alors beaucoup plus d’effort par la suite pour les réactiver.

Fréquence utilisées par langue :

  • français = 1 000 et 2 000 Hz
  • anglais = de 2000 à 16000 Hz
  • espagnol de 125 à 500 Hz
  • russe de 125 à 16000 Hz
  • allemand de 100 à 12000 Hz
Nombre d’octaves utilisées dans une langue :
  • français = 1 octave
  • anglais = 4 octaves
  • russe = 11 octaves

Au regard de ces chiffres, on se rend compte qu’il sera plus difficile pour certaines personnes que pour d’autres d’apprendre des langues étrangères à moins d’une sensibilisation aux langues dès le plus jeune âge, encore plus lorsque le système scolaire n’est pas adapté à l’apprentissage des langues et surtout à leur utilisation.

  • Un autre point important est représenté par la malléabilité du palais. Jusqu’à 7 ans, notre palais est souple et malléable. Il est facile de prononcer des sons nouveaux. Après 7-8 ans, notre palais perd de sa souplesse. Il est alors plus difficile de prononcer des sons non familiers. C’est souvent le cas des personnes arrivées dans un pays après l’âge de 8 ans. Elles gardent en général un accent (en rapport avec leur langue maternelle).

Où se place la langue japonaise dans le monde

La langue japonaise est parlée par 128 millions de personnes environ dans le monde, essentiellement au Japon. C’est la 7ème langue la plus apprise après l’anglais, le français, le chinois, l’espagnol, l’allemand et l’italien, notamment pour des raisons commerciales. Au niveau économique, le Japon est le 3ème pays le plus riche du monde par son PIB.

Une étude du US Foreign Service Institute concernant les diplomates américains et leur capacité à apprendre une langue a classé les langues en 5 groupes selon le nombre d’heures à avoir pour atteindre un bon niveau.

Regardons les résultats

  • premier groupe – 600 heures : anglais, français, italien, norvégien, portugais, roumain, espagnol, suédois, afrikaans, catalan
  • deuxième groupe – 750 heures : allemand
  • troisième groupe – 900 heures : indonésien, swahili, malais, jumieka, javanais
  • quatrième groupe – 1100 heures : albanais, bulgare, croate, tchèque, estonien, finnois, géorgien, grec, hébreux, hindi, hongrois, islandais, persan, polonais, russe, serbe, slovaque, thaïlandais, turc, ukrainien, vietnamien
  • cinquième groupe – 2200 heures : arabe, cantonais, japonais, coréen, mandarin, mongol, taïwanais, wu

Mon expérience au Japon

Lorsque je suis arrivé au Japon, je ne parlais absolument pas japonais. Je savais dire merci et au revoir, autrement dit rien du tout. Partir de zéro dans une langue quand on décide d’habiter le pays n’est pas la meilleure idée à avoir 🙂 mais il y a des points positifs cependant.

L’avantage est que, si l’on souhaite communiquer avec la population, se faire des amis, faire des courses etc, on est quasiment obligé de se mettre à la langue du pays, surtout dans un pays où l’anglais est très peu parlé.

Avec de la détermination et un peu de discipline, j’ai commencé à apprendre la langue, surtout à l’oreille et avec quelques manuels. Le grand avantage de vivre dans le pays concerné, c’est que l’apprentissage peut aller beaucoup plus vite car l’on se retrouve en immersion totale. A contrario, le risque devant la difficulté est de se replier sur sa langue et de côtoyer essentiellement des compatriotes.

Il est évident que si l’on souhaite rester dans un pays pour plusieurs années et s’y intégrer, connaître la langue du pays où l’on vit est un réel plus, voir un incontournable.

Cours de japonais gratuits

Au Japon, dans de nombreuses villes, les municipalités proposent des cours gratuits ou très peu chers. Ces cours sont encadrés par des bénévoles, souvent des personnes retraitées qui souhaitent garder une certaine activité. J’ai participé à ce type de cours durant les 3 premiers mois après mon arrivée au Japon à raison de 6h00 par semaine. Même si ces cours peuvent manquer un peu de structure parfois, ils permettent de se familiariser avec la langue japonaise et la culture. Les encadrants sont bienveillants et n’hésitent pas à vous aider pour des questions du quotidien. Pour ma part, c’était une excellente expérience et je peux dire que ma base de japonais à l’origine vient de ma participation à ces cours.

s’intégrer au Japon

Lorsque j’habitais au Japon, les progrès dans la langue m’ont permis de me faire des amis dans le pays et de m’y intégrer plus facilement, d’autant plus que les japonais n’ont pas été habitués à l’école à utiliser l’anglais à l’oral (en général, ils ont un excellent niveau à l’écrit). Cela m’a donné une source de motivation supplémentaire car je souhaitais communiquer d’avantage avec mon entourage. Pour s’intégrer dans un pays, parler la langue est primordial.

De l’intérêt de parler une ou des langues étrangères

S’il est une caractéristique que chacun peut acquérir de sa propre initiative et seul, c’est bien celle-là : parler très bien anglais. Il n’existe aucune excuse pour ne pas posséder cette caractéristique. […] D’ailleurs, même les imbéciles y arrivent. “

Daniel Jouve, fondateur de Russell Reynolds associates

Lorsque l’on prend des cours de langues, cela apporte de nombreux avantages :

  • plasticité du cerveau

D’après une étude réalisée par des scientifiques de l’université de Londres, apprendre une langue étrangère permet de favoriser la plasticité cérébrale.

un nombre croissant de recherches montre que vivre à l’étranger nous permet d’avoir une pensée plus flexible, créative et complexe. Donc d’être plus intelligent.

Olivier Roland – Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études, emplacement 1557
  • ouverture sur le monde

Apprendre une langue étrangère permet de découvrir une culture, un peuple, des traditions… que nous ne connaissons pas. Cela permet de s’ouvrir au monde, de ne pas rester centrer sur sa propre culture, de peut être se sentir plus citoyen du monde.

  • développer ses connaissances

Suivre des cours de langues permet de développer ses connaissances, de sortir de sa zone de confort (voir notre article sur la zone de confort)

  • faciliter les rencontres

Dans de nombreux pays, parler la langue va faciliter les rencontres et la possibilité de se faire de nouveaux amis et/ou connaissances.

  • développer un business

Apprendre une langue étrangère permet de pouvoir développer son entreprise à l’international, sans aucun doute. L’anglais est un incontournable bien sûr. Au Japon, parler japonais dans le monde des affaires est indispensable, tout comme l’anglais.

  • ralentir le vieillissement

Selon différentes études, parler une langue étrangère permettrait de ralentir le vieillissement du cerveau. Selon des chercheurs de l’université d’Edinbourg, le fait de parler 2 langues serait favorable au cerveau.

Quelques astuces pour apprendre une langue étrangère

Comme nous l’avons vu précédemment, toutes les langues ne sont pas aussi difficiles à apprendre. Cela demande plus ou moins de temps selon les spécificités de la langue, l’éloignement linguistique par rapport à la langue maternelle, l’âge, les capacités d’adaptation de l’oreille, etc… mais certaines astuces sont intéressantes à connaître :

01 = vivre dans le pays ou y passer du temps le plus possible. Il vaut mieux passer 1 mois en immersion totale dans un pays que de rester dans une classe . Cela a une a une valeur inestimable. L’idéal est d’étudier et de vivre dans le pays. Au Japon, de nombreuses écoles proposent des séjours intensifs à raison de 6h00 de cours par jour, 5 fois par semaine.

02 = étudier avec régularité / se créer des habitudes – une routine

03 = se faire l’oreille en regardant des films en VO comme sur Open Culture, excellent site avec plus de 1000 films disponibles ou des vidéo de cours sur notre chaîne Youtube

04 = chanter dans la langue / parler le plus possible dans la langue (voir ici les chansons japonaises que nous avons traduites)

05 = écouter des postcasts (à venir)

06 = avoir des amis qui parlent la langue (se faire des amis japonais ici)

07 = connaître la courbe d’Ebbihauss

08 = être patient

09 = être persévérant car apprendre une langue demande du temps

10 = apprendre le vocabulaire et les expressions les plus utilisés en premier

Conclusion

Je pense que parler une langue autre que sa langue maternelle est un véritable atout dans notre monde d’aujourd’hui. L’apprentissage des langues devrait être beaucoup plus développé dans notre système scolaire, dès le plus jeune âge. Les programmes tels que ERASMUS pourraient être encouragés dès le collège et permettraient aux jeunes générations d’avoir une approche plus citoyenne, ouverte et tolérante du monde peut-être.

Merci beaucoup d’avoir lu notre article. Aide nous en nous disant en commentaire si cet article t’a aidé et comment l’améliorer ?